demande d'information

Remplissez le formulaire et nous
vous contacterons sous peu !

 

* Champs
 obligatoires

La ville

Historique

C'est en 1792 que le loyaliste John Savage fonda le canton de Shefford, un petit territoire ponctué de collines, de vallées, de lacs et de rivières. À l'époque, à la suite de l'adoption de l'Acte constitutionnel de 1791, le gouvernement du Bas-Canada favorise le développement démographique anglophone et il donne des townships ou des cantons à tous ceux qui, fidèles à la Couronne d'Angleterre, désirent s'établir sur ces terres.

John Savage et une trentaine d'associés tracent donc les premières qui fait ériger un premier moulin à scie à Waterloo. Waterloo fut fondée en 1793 par des loyalistes anglais qui ont perdu la guerre d'indépendance américaine, mais elle ne portait d'abord pas ce nom. C'est à Hezekiah Robinson que la ville doit son nom, car c'est lui qui a proposé d'adopter le nom de la ville où Napoléon a rencontré son « Waterloo ».

L'âge d'or de Waterloo débute à l'époque de l'électricité et du chemin de fer dans les années 1860-1880. Le train permet à Waterloo d'accéder à des marchés, favorisant l'essor de l'industrie locale. Cette ville est reliée par train à plusieurs villes telles Drummondville, Magog, Foster et Granby.

Cependant, la crise économique des années 1930 a fortement ébranlé la municipalité. Cette dernière a dû voir en son sein un phénomène de désindustrialisation. Cependant, depuis les dernières années, la ville de Waterloo est animée d'un regain d'énergie. Les chemins de fer, aujourd'hui devenus des pistes cyclables très appréciées font affluer les touristes et les gens cherchant un endroit paisible où s'installer.